Radioactive Man

 

Données biographiques                                                                                               

 

Nom français : L’Homme Radioactif.

Vrai nom : Chen Lu.

Autres pseudonymes actuels : « Le Dieu de l’Amour Brillant » « l’Homme R », l’Homme Radio-Actif.

Anciens pseudonymes : Aucun.

Identité : Connue du public.

Occupation : Physicien nucléaire, super agent du gouvernement, anciennement aventurier, criminel, mercenaire.

Statut légal : Citoyen de la République populaire de Chine, avec un casier judiciaire international.

Lieu de naissance : Lanzhou, République populaire de Chine.

Etat civil : Célibataire.

Parents connus : Aucun.

Confidents connus : Aucun.

Alliés connus : Les Maîtres du Mal (le Baron Zemo, le Fondeur, le Chevalier Noir, Ultron, Klaw, Tourbillon, Tête d’Œuf, le Scorpion, Opale, le Shocker, le Scarabée, le Requin Tigre), les Trois Titaniques (l’Homme de Titanium, la Dynamo Pourpre), le Mandarin, Luminex, l’Homme-Plante.

Ennemis principaux : Thor, les Vengeurs, Iron Man, Spider-Man, Miss Hulk, Tête de Mort.

Affiliation : Ancien membre des Maîtres du Mal, des Trois Titaniques, de l’Initiative et des Thunderbolts, ancien allié du Mandarin.

Base d’opérations : Mobile.

Education : Doctorat en physique nucléaire.

Première apparition : Journey into Mystery #93 (juin 1963).

Origine : Journey into Mystery #93 (juin 1963).

 

Histoire : Le docteur Chen Lu était un physicien nucléaire respecté du Parti communiste de la République populaire de Chine. Quand le dieu du tonnerre Thor déjoua une incursion militaire chinoise en Inde, le gouvernement chinois, qui était à cette époque hostile à l’Ouest, convoqua ses scientifiques et ses stratèges militaires pour trouver un moyen de défaire Thor, qui semblait être le champion du monde capitaliste. Chen Lu expérimentait déjà depuis plusieurs années un moyen de maîtriser la radioactivité nucléaire pour induire des pouvoirs surhumains dans des êtres humains. Chen Lu se porta volontaire pour devenir l’arme humaine de la Chine contre l’Ouest, cachant ses propres aspirations de conquête du monde. Ayant déjà passé des mois à s’immuniser contre les effets nocifs des radiations, Chen Lu s’exposa à des doses massives de radiations spécifiques, mutant ainsi son corps. Après avoir impressionné ses supérieurs avec une démonstration des nouveaux pouvoirs surhumains qu’il avait développés, Chen Lu, s’appelant l’Homme Radioactif, voyagea à New York pour défier Thor. Après que Thor le défit, il le jeta en Chine, où il explosa apparemment.

 

En réalité, cependant, l’Homme Radioactif se cacha jusqu’à ce que le Baron Heinrich Zemo le localisât et l’enrôlât dans son organisation criminelle, les Maîtres du Mal. A cette occasion, l’Homme Radioactif ne servait plus les leaders communistes de la Chine. Les Vengeurs défirent les Maîtres du Mal, mais Zemo ne libéra jamais Chen Lu, qui devint amer envers le Baron. S’échappant de prison deux fois seul, l’Homme Radioactif fut deux fois recapturé, d’abord par Spider-Man (Peter Parker) et plus tard par les Vengeurs. Libéré par le robot fou Ultron, Chen rejoignit ses Maîtres du Mal. Ils furent défaits par les Vengeurs et le Chevalier Noir (Dane Whitman), puis ils furent vaincus dans une bataille ultérieure par les Libératrices. Au cours du temps, l’Homme Radioactif devint mentalement stable, un effet secondaire de ses radiations corporelles.

 

Regrettant son ancien rôle comme héros soutenu par l’Etat, mais sentant qu’il ne pouvait pas retourner en Chine, l’Homme Radioactif fuit au Vietnam communiste, où il fut brièvement équipe avec la Dynamo Pourpre (Alex Nevsky) et l’Homme de Titanium (Boris Bullski) sous le nom des Trois Titaniques, champions du communisme de l’Est. Leurs méthodes impitoyables les amenèrent occasionnellement en conflit avec des héros occidentaux comme les Vengeurs et Iron Man (Ton Stark) et les trois se séparèrent après avoir perdu le soutien des autorités vietnamiennes. Retournant en Amérique, l’Homme Radioactif fut contacté par le scientifique criminel Elihas Starr (Tête d’Œuf) et accepta de rejoindre une autre incarnation des Maîtres du Mal, les aidant à enlever le scientifique déshonoré Hank Pym et à faire accuser Pym d’être leur employeur supposé, mais Pym défit à lui seul le groupe et les Vengeurs appréhendèrent les Maîtres.

 

Sa confiance en lui faiblissant apparemment avec ses changements d’humeur provoqués par les radiations, Chen Lu devint un esclave virtuel du cerveau criminel chinois Mandarin, qui le traita avec mépris. En tant qu’agent du Mandarin, Chen combattit sans succès Iron Man (alors le remplaçant de Stark Jim Rhodes) et le Mandarin tortura l’Homme Radioactif pour son échec. Quittant le service du Mandarin, Lu rejoignit Stane International comme chercheur. Il était ennuyé par ses devoirs, mais avait besoin des ressources de Stane pour approfondir ses propres recherches sur les radiations longtemps négligées. Sous la supervision de la corporation éthiquement douteuse, Chen mena des expériences dangereuses et illicites. Quand l’Homme Radioactif enleva Spider-Man dans un but expérimental, Iron Man (Stark) aida Spider-Man à défaire et capturer Lu. Incarcéré dans la super-prison Voûte, Colorado, l’Homme Radioactif aida plus tard les Vengeurs et la Force de la Liberté de Mystique à empêcher un désastre nucléaire pendant une tentative ratée d’évasion de masse.

 

Son intellect apparemment altéré pendant un temps par ses surtensions énergétiques internes, l’Homme Radioactif travailla comme homme de main du chef du crime Bono et de l’homme d’affaires corrompu Tiberius Stone, confrontant Miss Hulk (Jen Walters), Tête de Mort (l’agent indépendant) et Iron Man. Entre ces emplois, il fut renvoyé dans la Voûte et participa à une tentative d’évasion de masse déjouée par les Thunderbolts, une équipe de Maîtres du Mal se faisant passer pour des héros, qui se repentirent plus tard sincèrement. Par coïncidence, Chen Lu se repentit bientôt. Ayant le mal du pays, étant fatigué du crime, voulant retrouver sa stabilité mentale et espérant se racheter pour ses erreurs passées, Chen retourna en Chine et offrit à nouveau ses services au gouvernement. Sous leur direction, il commença des traitements réguliers pour siphonner ses excès de radiations, augmentant grandement sa stabilité mentale et émotionnelle. Il trouva également une autre motivation forte pour se repentir : « Le Compte », un décompte continu que le gouvernement l’aida à compiler, estimant combien de personnes les pouvoirs de Lu avaient tuées ou gravement blessées au cours des années.

 

La satisfaction grandissante de Chen Lu fut brisée quand les extrémistes atlantes At’la’tique et leur force de frappe terroriste Cinq de la Brasse attaquèrent Pékin, tuant des milliers de personnes. Hanté par son incapacité à empêcher cette tragédie, Chen suivit les criminels en Amérique, où il aida les Thunderbolts à sauver le bâtiment des Nations Unies de la destruction. Le chef de l’équipe Mach 4 (Abe Jenkins) invita l’Homme Radioactif à rejoindre leur groupe et il accepta, principalement dans l’espoir d’utiliser leurs ressources pour cibler At’la’tique. Finalement, les Thunderbolts défirent les Cinq de la Brasse et sauvèrent Manhattan d’une menace nucléaire organisée par l’Hydra. Pendant cette période, Chen Lu infecta secrètement Llyron des Cinq de la Brasse avec une forme de peste radioactive et le libéra, espérant que Llyron infecterait les autres terroristes et les ferait disparaître. Chen se prépara à quitter les Thunderbolts, ayant rempli sa mission originelle, mais les officiels chinois le forcèrent à rester, car la victoire du groupe sur l’Hydra avait fait de l’équipe des célébrités respectées et sa participation continue était bonne pour l’image pour la Chine.

 

L’Homme Radioactif devint un élément de valeur des Thunderbolts et le scientifique résident du groupe même si l’affaire At’la’tique revint bientôt le hanter. Llyron avait été capturé par les gardes atlantes et ramené dans la capitale de l’Atlantide, où la peste radioactive de Chen se répandit à travers la ville. Le dirigeant atlante Namor le Prince des Mers remonta la piste de la peste jusqu’à Chen et attaqua les Thunderbolts, essayant de forcer l’Homme Radioactif à effacer les dégâts. Lu fut d’abord réticent à aider les Atlantes, les considérant comme collectivement coupables des crimes des Cinq de la Brasse, mais la vue d’un enfant mourant et la pensée du « Compte » le firent changer d’avis et il utilisa ses pouvoirs pour purger les radiations de l’Atlantide. Cependant, avant que les Thunderbolts ne partissent, il irradia secrètement l’aventurière extraterrestre Tamara Rahn, l’espionne de Namor au sein d’At’la’tique. Cette radiation à libération retardée ne blesserait pas Tamara elle-même, mais elle fut conçue pour s’activer après qu’elle retourna dans le camp d’At’la’tique et pour y éradiquer théoriquement les forces terroristes.

 

L’Homme Radioactif continua à servir avec les Thunderbolts, développant un grand respect pour le nouveau chef de l’équipe, Oiseau Chanteur, après qu’elle remplaça Jenkins. Cependant, quand les Thunderbolts d’Oiseau Chanteur fusionnèrent avec une autre faction de Thunderbolts menée par l’actuel Baron Zemo (le fils de feu Heinrich Helmut), Chen Lu fut très méfiant du nouveau co-leader de l’équipe, prévenant Oiseau Chanteur qu’il était loyal envers elle et pas envers Zemo. Perspicace, Chen réalisa bientôt qu’Oiseau Moqueur et Zemo avaient été des alliés secrets depuis quelques temps avant de fusionner ouvertement leurs opérations et que les deux chefs semblaient avoir une liaison romantique. Quand l’Homme Radioactif confronta furieusement Oiseau Chanteur avec ses conclusions, elle admit tout. Cependant, elle assura également Lu qu’elle n’aimait pas Zemo et qu’elle le manipulait dans l’intérêt général, car le mégalomane Zemo était une composante nécessaire dans un plan à long terme pour sauver le monde du joueur cosmique Grand Maître. Apaisé par cette explication, l’Homme Radioactif garda son secret, devenant le confident et l’allié le plus loyal d’Oiseau Chanteur.

 

Quand le nouvel Acte d’Enregistrement des Surhommes (AES) fédéral ordonna aux super êtres de s’enregistrer auprès du gouvernement américain, les Thunderbolts s’enregistrèrent er rejoignirent le nouveau programme Initiative du gouvernement, capturant des super criminels et les forçant à entrer au service du gouvernement dans le cadre d’une armée étendue de Thunderbolts. Les Thunderbolts aidèrent également les forces de l’Initiative à combattre les forces anti-AES, comme les Vengeurs Secrets. Dans le même temps, l’Homme Radioactif aida à développer certaines des ressources haute technologie de l’Initiative, collaborant notamment avec Reed Richards, Hank Pym (secrètement un Skrull extraterrestre se faisant passer pour le vrai Pym) et Tony Stark pour développer la super prison 42 dans la Zone Négative. Pendant que Richards en vint à se fier et à respecter Chen et que les forces pro-AES en général furent reconnaissantes de la contribution vitale de Lu à leur travail, Chen ne pouvait s’empêcher de noter l’ironie des violations par le régime pro-AES des libertés civiles alors que les Etats-Unis avaient longtemps critiqué des pratiques similaires en Chine.

 

Quand Zemo et le Grand Maître luttèrent pour le contrôle de la source d’énergie alchimique apparemment infinie connue sous le nom de la Source du Pouvoir, les Thunderbolts défirent l’Escadron Sinistre du Grand Maître et tuèrent apparemment le Grand Maître. L’Homme Radioactif aida à sauver ses coéquipiers en absorbant ou redirigeant la majorité des énergies énormes libérées pendant le combat, poussant ses pouvoirs à leurs limites. A la fin, la Source fut scellée, mais Zemo fut perdu dans son vortex et plusieurs Thunderbolts furent privés de leurs pouvoirs ou invalides. Quand Oiseau Chanteur sombra dans un état catatonique à travers un lien mental avec Opale (Karla Sofen), également catatonique, à la suite de la bataille, Chen retarda l’extraction de ses excès de radiation pour mener l’équipe scientifique, aidant Oiseau Chanteur et Sofen à reprendre conscience.

 

Avec la désorganisation des Thunderbolts, la Commission des Activités Surhumaines (CAS) du gouvernement américain réorganisa le groupe comme une équipe de marshals spéciaux dédiée à la capture des super héros non enregistrés. Seuls Oiseau Chanteur, l’Homme Radioactif, Swordsman (Andreas Strucker) et Opale furent gardés, rejoints par les nouvelles recrues Tireur, Pénitence (Robbie Baldwin) et Venom (Mac Gargan) sous la direction de Norman Osborn, un homme d’affaire corrompu et mentalement instable connu également comme le super criminel Bouffon Vert. Puisque la nouvelle équipe consistait essentiellement en des personnalités instables ou criminelles non repenties, Oiseau Chanteur et l’Homme Radioactif devinrent de plus en plus dépendants l’un de l’autre, puisqu’ils étaient les seules personnes idéalistes et fiables restantes dans le groupe, renforçant leur amitié. A cette époque, Chen avait développé un intérêt romantique fort pour Oiseau Chanteur, même si on ignore si ces sentiments étaient réciproques.

 

Alors que la majorité des Thunderbolts étaient traités comme des prisonniers sous le nouveau régime de la CAS, l’Homme Radioactif eut plus de liberté en tant que représentant volontaire du gouvernement chinois. Ironiquement, ça le rendit moins à l’aise dans le nouveau groupe car il sentait que son traitement spécial le mettait à l’écart. Chen n’aimait pas non plus le costume antiradiation complet qu’Osborn lui ordonna de porter. Purement pour le spectacle, le costume non fonctionnel était conçu pour cacher les traits raciaux de Lu en raison d’inquiétudes sur la réaction des médias en voyant un Chinois arrêter des super héros américains renégats, pour répondre aux inquiétudes des relations publiques concernant des costumes précédents trop légers et pour rassurer le public américain largement mal informé que les radiations de Lu étaient bien contenues. Bien que mécontent de la nouvelle direction de l’équipe, l’Homme Radioactif resta avec le groupe – partiellement par loyauté envers Oiseau Chanteur et partiellement parce que le gouvernement chinois lui ordonnait de rester, soi-disant comme geste de bonne volonté international. Osborn dit à Lu qu’il était prévu qu’il ne servît avec l’équipe qu’une autre année avant d’être rappelé en Chine. En réalité, à l’insu de Chen, les autorités chinoises avaient décidé qu’il était plus sûr d’employer Lu comme agent en Amérique indéfiniment au cas où ses pouvoirs redevenaient dangereusement instables et ils n’avaient pas l’intention de le rappeler en Chine.

 

En tant que membre des Thunderbolts de la CAS, l’Homme Radioactif aida à combattre des vilains variés et des héros renégats comme Jack Flag, l’Araignée d’Acier, l’Aigle Américain (Jason Strongbow), Sépulcre, Frère Nature, l’équipe de justiciers en armure Jury, le Chevalier de la Lune (Marc Spector), Nova (Rich Rider), Biodanger (Fletcher Traynor) et l’Essaim, même si Chen et Oiseau Chanteur permirent au héros hors-la-loi Spider-Man de s’échapper après qu’il aida à sauver des civils en danger. Quand les efforts des Thunderbolts pour appréhender le criminel scientifique Arnim Zola poussèrent les Thunderbolts à entrer sans autorisation en Chine, l’Homme Radioactif menaça d’informer ses supérieurs chinois jusqu’à ce qu’Osborn révélât la vérité au sujet du fait que Chen était indésirable chez lui. Après que le super-agent chinois digne de confiance Homme Collectif confirma l’information d’Osborn, l’Homme Radioactif, désabusé, se résigna à continuer son service chez les Thunderbolts, même s’il laissa secrètement Zola s’échapper pour éviter de mettre en danger des civils chinois.

 

Oiseau Chanteur et l’Homme Radioactif sapèrent subtilement la gestion d’Osborn du mieux qu’ils purent, essayant de mener les actions de l’équipe dans des directions plus nobles. Au moment où les Thunderbolts jouèrent un rôle clé dans la défaite de « l’Invasion Secrète » des extraterrestres Skrulls, Osborn considéraient Oiseau Chanteur et l’Homme Radioactif comme des handicaps inacceptables. Il retira l’Homme Radioactif du terrain pendant la campagne de l’Invasion Secrète, soi-disant pour des tests scientifiques pour s’assurer de la stabilité de ses pouvoirs et il fit de son mieux pour donner une mauvaise image d’Oiseau Chanteur pendant la couverture médiatique du conflit skrull. Osborn devint une célébrité largement acclamée en raison de son rôle dans la guerre et il utilisa à bon escient sa nouvelle influence dans le pouvoir politique, remplaçant Tony Stark comme chef de l’Initiative, de son équipe principale, les Vengeurs, et des ressources de services secrets des Etats-Unis.

 

Consolidant son pouvoir, Osborn se résolut à purger les Thunderbolts de tout élément déloyal, faisant interner Pénitence et ordonnant secrètement au Tireur, à Opale, à Swordsman et à Venom d’assassiner Oiseau Chanteur. Ignorant ces développements, l’Homme Radioactif fut finalement rappelé en Chine, ses supérieurs ayant apparemment décidé qu’ils avaient besoin de tous les super agents actifs au pays à la suite de l’invasion skrull, même si la nouvelle influence politique d’Osborn peut avoir joué un rôle dans ce renversement soudain de politique. Heureux de retourner dans son pays, mais triste de quitter Oiseau Chanteur, Chen lui confessa ses sentiments romantiques quand il se prépara à partir. Apparemment mal à l’aise avec cette révélation, Oiseau Chanteur demanda à Lu de partir, ce qu’il fit, ne sachant pas que le Tireur, caché, menaçait Oiseau Chanteur avec un couteau et la força à hâter le départ de Lu. Immédiatement après le départ de Chen, le Tireur et ses coéquipiers accomplirent apparemment la mission d’assassinat d’Osborn, même si Oiseau Moqueur survécut secrètement et s’échappa avec l’aide de Swordsman. On ignore si elle et Lu seront un jour réunis, mais dans le même temps, l’Homme Radioactif reste l’un des défenseurs les plus puissants et les plus dévoués de la Chine.

 

Description physique                                                                                                    

 

 

Taille : 1m98.

Poids : 141kg.

Yeux : Bruns.

Cheveux : Sans.

Peau : Vert irisé.

Traits particuliers : Aucun.

 

 

 

 

 

 

 

Pouvoirs et capacités                                                                                                  

 

Intelligence : Génial (niveau 5).

Force : L’Homme Radioactif peut canaliser l’énergie nucléaire de son corps en une force surhumaine, lui permettant de soulever (pousser) environ 2 tonnes (niveau 4).

Vitesse : Normale (niveau 2).

Résistance : Surhumaine (niveau 6).

Projection d’énergie : Capable de projeter de multiples formes d’énergie (niveau 6).

Aptitude au combat : Combattant à mains nues moyen (niveau 3).

 

Pouvoirs physiques surhumains : L’Homme Radioactif possède la capacité de manipuler et de projeter des particules radioactives fournies par la décomposition radioactive de son corps. Son corps, restructuré au niveau atomique par l’expérience qui lui donna ses pouvoirs, fonctionne comme un réacteur nucléaire vivant. Il peut développer une grande réserve de puissance nucléaire qu’il peut manipuler à volonté. Il peut émettre des radiations sous forme de chaleur ou de radiation « dure ». Il peut émettre des rayons d’énergie radioactive, ainsi que canaliser les radiations de son corps dans un champ de forces suffisamment fort pour repousser le marteau de Thor. Il peut également canaliser l’énergie de son corps en une force surhumaine. Il peut créer une lumière presque aveuglante autour de lui en libérant des radiations et peut manipuler la lumière afin de créer un effet hypnotique sur les spectateurs.

 

Les effets des pouvoirs de l’Homme Radioactif sur ses adversaires varient de l’empoisonnement léger aux radiations (nausée, vertiges) à l’incinération complète. En libérant une fraction importante des énergies de décomposition radioactives latentes de son corps en une radiation infrarouge, il peut incinérer un pâté de maison entier en quelques minutes.

 

Pouvoirs mentaux surhumains : Aucun.

 

Limites : L’Homme Radioactif peut affaiblir son pouvoir à un niveau sûr, mais il a une radiation résiduelle (une dose d’environ 0,5 milligray par heure, une personne émettant en moyenne 1,5 milligray par année). Le niveau de sa radioactivité augmente en proportion directe avec le niveau de force surhumaine qu’il exerce. Tout ceci est vérifié par un baudrier de son propre concept, qui fut modifié par Zemo. Le harnais lui permet de rester en présence de personnes ordinaires indéfiniment.

Origine des pouvoirs surhumains : Mutation par exposition aux radiations.

Autres capacités et talents spéciaux : L’Homme Radioactif est un brillant physicien nucléaire avec des connaissances considérables sur les effets des radiations sur le corps humain, dont la mutation.

 

Grille de pouvoir

1

2

3

4

5

6

7

Intelligence

 

 

 

 

 

 

 

Force

 

 

 

 

 

 

 

Rapidité

 

 

 

 

 

 

 

Résistance

 

 

 

 

 

 

 

Projection d’énergie

 

 

 

 

 

 

 

Aptitude au combat

 

 

 

 

 

 

 

 

Equipement                                                                                                

 

Spécifications du costume : Fabrication synthétique, dont un harnais qui contrôle sa radioactivité.

Armement personnel : Aucun.

Armement spécial : Anciennement un pistolet à peinture chargé d’Adhésif-X, l’adhésif le plus puissant connu.

Autres accessoires : Aucun.

Moyen de transport : Moyens conventionnels.

 

Bibliographie                                                                                              

 

Journey into Mystery #93 (juin 1963)

Obtient des pouvoirs surhumains, envoyé par la Chine communiste pour combattre Thor.

Untold Tales of Spider-Man #13

Aux côtés du Fondeur, sauve le Chevalier Noir.

Avengers #6 (juillet 1964)

Aux côtés des Maîtres du Mal, combat les Vengeurs.

Untold Tales of Spider-Man #16

S’échappe de prison, recapturé par Spider-Man.

Thunderbolts #9

Etablit une nouvelle cachette, attire Captain America dans un piège, défait par les Vengeurs.

Avengers #54-55 (de juillet à août 1968)

Aux côtés des Maîtres du Mal, combat les Vengeurs.

Avengers #83 (décembre 1970)

Aux côtés des Maîtres du Mal, combat les Vengeurs et les Libératrices.

Avengers #130 (décembre 1974)

Aux côtés des Trois Titaniques et du Tailladeur, combat les Vengeurs au Vietnam.

Iron Man #73 (mars 1975)

Avec l’Homme de Titanium, assiste au départ de la Dynamo Pourpre pour combattre Iron Man.

Giant-Size Avengers #4 (juin 1975)

Aux côtés des Trois Titaniques, défait par Kang.

Iron Man #74 (mai 1975)

Avec les Trois Titaniques, placé aux arrêts par le colonel Sin Li.

Avengers #228-230 (de février à avril 1983)

Aux côtés des Maîtres du Mal, contre les Vengeurs.

Iron Man #179-181 (de février à avril 1984)

En tant qu’allié du Mandarin, combat Iron Man.

Iron Man #234 (septembre 1988)

Employé par Stane International comme physicien, combat Spider-Man et Iron Man.

Avengers: Deathtrap, the Vault #1 (1991)

Aux côtés d’autres criminels surhumains, tente de s’échapper de la Voûte, combat les Vengeurs et la Force de la Liberté, aux côtés d’Iron Man, absorbe des radiations, empêchant la fusion d’un réacteur.

Sensational She-Hulk #24 (février 1991)

Aux côtés de Luminex, Tourbillon et l’Homme-Plante, combat Miss Hulk et Tête de Mort.

Thunderbolts Annual ’97 #1 (1997)

Participe à la tentative d’évasion en masse à la Voûte qui est déjouée par les Thunderbolts

Iron Man v.3 #37-40 (de février à mai 2002)

Devient le garde du corps de l’homme d’affaires corrompu Tiberius Stone, kidnappe Stone dans le cadre d’un complot de Stone pour discréditer Tony Stark, contre Iron Man, explose apparemment, survit.

Wolverine v.2 #170 (janvier 2002)

En tant que garde du corps de Stone, tue le cadre insubordonné Bartlet.

Spider-Man’s Tangled Web #13 (juin 2002)

Fréquente d’autres super criminels dans un bar local.

Avengers/JLA #4 (janvier 2004)

Parmi des super criminels assemblés pour défendre un érudit cosmique malveillant, contre les Vengeurs et une équipe de héros d’un cosmos divergent.

New Thunderbolts #3-7 (de février à juin 2005)

Aide les Thunderbolts à sauver les Nations Unies, accepte de rejoindre les Thunderbolts, aide à défaire les Cinq de la Brasse et l’Hydra, accepte de rester avec les Thunderbolts à la demande du gouvernement chinois.

New Thunderbolts #8 (juillet 2005)

Aide Photon à tester ses pouvoirs altérés, aide Blizzard à traquer le Démon de la Vitesse, attaqué par Namor.

New Thunderbolts #9 (août 2005)

Admet avoir libéré une peste radioactive sur les Atlantes, annule la peste, parle à Mach 4 du « Compte ».

New Thunderbolts #10 (septembre 2005)

Avec les Thunderbolts, manipulé par l’Homme Violet dans un combat contre Oiseau Chanteur et Swordsman.

New Thunderbolts #11 (octobre 2005)

Dans la réalité alternative Maison de M, parmi les rebelles défaits par Captain Marvel/Carol Danvers et d’autres.

New Thunderbolts #12 (novembre 2005)

Avec les Thunderbolts, défait l’Homme Violet.

New Thunderbolts #13-14 (décembre 2005)

Avec les Thunderbolts, attaque et défait les Vengeurs sur ordre du CAS.

New Thunderbolts #15-16 (de janvier à février 2006)

Purge ses excès de radiations au consulat de Chine, avec les Thunderbolts, contre l’Escadron Sinistre.

New Thunderbolts #17-18 (de mars à avril 2006)

S’entraîne avec les Thunderbolts, aide à maîtriser l’instable Photon, détermine qu’il représente une menace au niveau cosmique.

Thunderbolts #100 (mai 2006)

Avec les Thunderbolts d’Oiseau Chanteur, contre les Thunderbolts d’Helmut Zemo pour déterminer le sort de Photon.

Thunderbolts #101 (juin 2006)

S’installe dans le château de Zemo avec les autres Thunderbolts, déduit qu’Oiseau Chanteur et Zemo travaillent ensemble depuis le début, demande une explication à Oiseau Moqueur.

Thunderbolts #102 (juillet 2006)

Fait équipe avec le Fixer pour concevoir des portails permettant aux Thunderbolts d’atteindre n’importe quel lieu dans le monde.

Thunderbolts #103 (août 2006)

Parmi les Thunderbolts discutant avec Iron Man et d’autres concernant le rôle des Thunderbolts dans la traque des super criminels.

Thunderbolts #104 (septembre 2006)

Collabore avec Reed Richards et Hank Pym sur les nouvelles mesures de détention pour les vilains capturés.

 

Dessins : Allen Milgrom, Keith Pollard, Tom Grummett.

Sources : Manuel Officiel de l’Univers Marvel #9 (septembre 1983), Manuel Officiel de l’Univers Marvel Edition De Luxe #10 (septembre 1986), Manuel Officiel de l’Univers Marvel Edition Master #23 (1992), Nouveau Manuel Officiel de l’Univers Marvel A-Z #9 (novembre 2006), Nouveau Manuel Officiel de l’Univers Marvel A-Z Première #9 (septembre 2009).