Jasper Sitwell

 

Données biographiques

 

Nom français : Jasper Sitwell.

Vrai nom : Jasper Sitwell.

Occupation : Mercenaire, anciennement agent du SHIELD, directeur du SHIELD, directeur spécial des affaires internes, commandant de base, conseiller à la sécurité de Tony Stark, agent de liaison du SHIELD auprès des Vengeurs, agent de liaison du SHIELD auprès des Industries Stark et de Stark International, directeur adjoint du SHIELD.

Statut légal : Citoyen des Etats-Unis sans casier judiciaire.

Identité : Pas d’identité duale.

Autres pseudonymes actuels : Aucun.

Anciens pseudonymes : « Jason Stillwell », Numéro 7.

Lieu de naissance : Salt Lake City, Utah.

Etat civil : Célibataire.

Parents connus : Colin Sitwell (père), Sally Sitwell (mère), Gregory Sitwell (frère), Jason Sitwell (grand-père, décédé), arrière-grand-père non identifié (probablement décédé).

Affiliation : Les Commandos Hurlants, anciennement le SHIELD.

Base d’opérations : Quartiers généraux du SHIELD, Glen Cove, Long Island.

Education : Diplômé du lycée, entraînement du SHIELD de niveau 2.

Première apparition : Strange Tales #144 (mai 1966).

 

Histoire : Jasper Sitwell était l’une des recrues les plus prometteuses de l’agence de renseignements SHIELD pendant ses premières années, finissant major de sa promotion à l’académie du SHIELD. Il excella dans les disciplines physiques et mentales pendant son entraînement, allant jusqu’à créer ou peaufiner diverses nouvelles inventions pour la division technologique du SHIELD en plus de ses devoirs d’agent de terrain. Alors que l’intelligence et les divers talents de Sitwell firent de lui une étoile montante de l’organisation, les autres agents le trouvaient souvent irritant ou comique. Son assurance vocale, son idéalisme fleur bleue, son optimisme sans limite, sa dévotion caricaturalement zélée pour le SHIELD et sa nature inexorablement bavarde, combinés avec son jeune âge et son apparence d’enfant à lunettes, rendirent initialement difficile pour ses collègues de le prendre au sérieux. En particulier, les agents plus vieux et plus expérimentés trouvèrent souvent l’attitude de fervent Monsieur je-sais-tout de Sitwell énervante.

 

Après avoir achevé son entraînement, Sitwell fut assigné pour aider le directeur du SHIELD Nick Fury, l’aidant bientôt à appréhender le chef d’un culte haute technologie, le Druide (Dredmund Cromwell). Même si Jasper admirait énormément son officier supérieur, Fury sembla considérer le bavard Sitwell d’abord comme quelqu’un de ridicule. Cependant, l’amusement de Fury céda bientôt la place à une admiration réticente des capacités impressionnantes de Sitwell. Rapidement, Fury se sentit même menace par l’agent ambitieux aux talents multiples, se demandant si l’agent bien plus jeune pouvait être préparé pour remplacer Fury comme directeur. Les craintes de Fury furent balayées pendant un conflit du SHIELD avec le marchant d’armes illégal AIM, alors considéré comme une entreprise légitime par le public général. L’AIM essaya d’utiliser son influence politique pour chasser Fury du SHIELD, mais Sitwell prouva sa loyauté envers Fury en témoignant pour sa défense, aidant également Fury à échapper aux autorités et à exposer publiquement les activités criminelles de l’AIM.

 

Fury et les autres agents vétérans du SHIELD Gabe Jones et Dum Dum Dugan avaient tous servis dans l’unité militaire des Commandos Hurlants pendant la Seconde Guerre mondiale. Etudiant leurs exploits, Jasper admirait beaucoup les Commandos et apprécia de travailler avec Fury, Jones et Dugan au SHIELD, devenant petit à petit un membre du cercle intérieur de confiance de Fury. Sitwell eut même la chance de servir avec les Commandos Hurlants quand les survivants de l’ancienne unité de Fury se réunirent pour une mission du SHIELD en Asie du Sud-Est, Sitwell rejoignant les Commandos pour cette mission de terrain. Dans le même temps, Jasper grimpa rapidement les échelons du SHIELD pour devenir un directeur adjoint, servant parfois comme directeur du SHIELD en l’absence de Fury, et joua un rôle clé dans les confrontations récurrentes de l’organisation avec le groupe subversif Hydra.

 

A cette époque, les Industries Stark fournissaient la majorité des armes et des ressources du SHIELD. Pour aider à assurer la sécurité de la corporation, Sitwell fut assigné à l’usine de Long Island de Tony Stark en tant qu’agent de liaison pour la sécurité. Dans la journée qui suivit son arrivée, Sitwell prouva sa valeur en aidant le garde du corps supposé de Stark Iron Man (secrètement Stark) contre la Gargouille Grise. Alors que l’infâme playboy Stark et le boy scout guindé et moralisateur Sitwell semblaient dans un premier temps mal assortis, ils formèrent graduellement une relation de travail mutuellement respectueuse. Cependant, Tony ne dit jamais à Jasper qu’il était Iron Man et l’identité duale de Stark ne devint une connaissance publique que longtemps après la période de Sitwell dans la compagnie, donc le secret de Tony vint souvent entre eux.

 

Peu après que Sitwell commença sa mission chez Stark, le chef du crime de la Maggia Whitney Frost - alias « le Grand M » - chercha à infiltrer les installations des Industries Stark. Espérant d’abord séduire Tony Stark lui-même, elle commença plutôt à sortir avec Sitwell, considérant le jeune homme apparemment naïf comme plus facile à duper. Cependant, Sitwell déduisit rapidement les intentions de Frost et attendit qu’elle passât à l’action. Quand le Concasseur (Caldwell Rozza) envahit les Industries Stark pendant que Frost était en visite, Sitwell sauva sa vie. Même si Whitney avait développé de vrais sentiments pour Jasper, ses lieutenants de la Maggia la poussèrent à lancer une attaque sur les Industries Stark aux côtés du Gladiateur (Melvin Potter) et d’autres hommes de main, mais Iron Man, Sitwell et une équipe d’agents du SHIELD les défirent. Déchirée, Frost sauva la vie de Jasper pendant le combat et Sitwell, également perturbé par ses émotions, ne put se résoudre à tirer sur Whitney plus tard quand elle fuit. Il découvrit bientôt son véhicule de fuite accidenté et la présuma morte, mais Whitney, gravement défigurée, survécut secrètement et adopta une nouvelle identité criminelle en tant que Madame Masque au service du riche criminel Mordecai Midas.

 

Vers cette période, Sitwell avait accepté à contrecœur des devoirs supplémentaires en tant qu’agent de liaison du SHIELD auprès des Vengeurs, une équipe de super héros financée par Stark que Stark lui-même aida à fonder en tant qu’Iron Man. Si Sitwell admirait les Vengeurs, il fut souvent tendu, suspicieux et combattif pendant ses premières interactions avec le groupe, peut-être influencé par la perte récente de Frost. En particulier, Sitwell était méfiant envers la nouvelle recrue androïde de l’équipe, la Vision (« Victor Shade »), enquêtant intensivement et l’interrogeant dans le cadre du processus d’habilitation de sécurité du SHIELD pour les nouveaux membres des Vengeurs. Sitwell fut également parmi les agents du SHIELD surveillant le groupe quand le président des Vengeurs Hank Pym eut la dépression mentale qui produisit son identité de Pourpoint Jaune.

 

Jasper continua ses devoirs avec les Industries Stark, aidant habilement Iron Man contre des ennemis tels que le Contrôleur et la Licorne (Milos Masaryk). Cependant, un fossé se creusa entre Stark et Sitwell quand Jasper apprit que Whitney Frost était toujours vivant et qu’elle avait partagé une brève romance avec Stark. Résolu à l’amener devant la justice, Jasper finit à la place par risquer sa vie pour aider Iron Man à la sauver du savant fou Docteur Vryolak et de son fils monstrueux Miklos le Minotaure. N’étant pas prête à faire face à Jasper, Whitney fuit. Sa confiance personnelle et professionnelle étant ébranlée par sa rivalité romantique avec Stark et sa rivalité professionnelle avec Iron Man, Jasper fut gravement blessé par le Maître Espion quand il refusa de laisser le vilain l’utiliser comme otage contre Stark. Comateux pendant un temps, Jasper se réveilla finalement, récupérant étonnamment en quelques mois.

 

Sitwell retourna finalement au service actif du SHIELD en tant que conseiller en sécurité à la compagnie de Stark, qui s’appelait désormais Stark International. Il aida Stark habilement contre des ennemis tels qu’Ultimo et Sunfire (Shiro Yoshida), mais il fut incapable d’empêcher un rachat illégal de la compagnie par Mordecai Midas. Le prenant comme un échec, Jasper fut doublement dévasté quand il découvrit qu’Iron Man et Madame Masque étaient désormais amants. Les surprenant ensemble, Sitwell attaqua Iron Man, mais Whitney le calma en le couvrant de honte. Désespéré et confus, Sitwell se retira jusqu’à ce que Nick Fury lui ordonna de mener un groupe d’alliés de Stark pour reprendre Stark International. Aidé par l’officier de police Jean DeWolff, l’ancien boxeur Eddie March et les super héros Garde (Michael O’Brien), Valet de Cœur (Jack Hart) et Spectre (Brian DeWolff), Sitwell poussa Madame Masque et un Iron Man démoralisé à rejoindre leur assaut combiné sur Stark International, défaisant Midas et rendant le contrôle de la compagnie à Tony Stark. Peu après, Sitwell entraîna une nouvelle équipe de sécurité pour Stark avant que le SHIELD le réassignât à d’autres devoirs, se séparant de Tony en bons termes.

 

Sitwell supervisa par la suite la démolition de l’ancien bureau new-yorkais du SHIELD, aida l’enquête du SHIELD sur la Corporation, s’opposa aux plans de l’armée canadienne pour utiliser le tueur en série mutant Dents de Sabre comme agent, servit comme commandant de la base du SHIELD à Chesapeake Bay jusqu’à ce que le vilain Homme-Plante la conquît et que les Vengeurs la libérassent, aida à protéger la technologie d’Iron Man du magnat corrompu Obadiah Stane après que Stane prit le contrôle de Stark International et essaya de recruter Captain America (Steve Rogers) comme agent du SHIELD. Vers cette période, Sitwell était devenu l’un des directeurs spéciaux de rang L2 du SHIELD servant directement sous les ordres de Fury, Sitwell étant assigné spécifiquement aux affaires internes.

 

Au cours des ans, le SHIELD a longtemps employé des Leurres Modèles de Vie (LMV), des humanoïdes mécaniques utilisés comme leurres sacrifiables. Cependant, un LMV renégat appelé le Deltite remplaça graduellement le personnel important - dont le conseil directeur du SHIELD - par d’autres LMV. Quand Fury apprit la conspiration, le conseil appela sa capture. Alors que le conseil interrogeait la loyauté de Sitwell, il leur assura à contrecœur qu’il se rangerait du côté du SHIELD contre Fury. Malgré ça, le conseil remplaça Sitwell par un LMV avancé et plaça le vrai Sitwell en animation suspendue. Le LMV de Sitwell périt finalement aux côtés du Deltite et des autres LMV renégats quand Fury et une poignée d’alliés défirent la conspiration. Sitwell et les autres agents du SHIELD emprisonnés par le Deltite furent réveillés bien plus tard par le chef de l’Hydra Baron Strucker, qui leur lava le cerveau pour servir l’Hydra et attaquer Fury et Captain America. Fury fit déprogrammer Sitwell et Jasper retourna bientôt aux missions du SHIELD.

 

Faisant parfois équipe avec l’agent Jimmy Woo, Sitwell enquêta et interrogea souvent des criminels basés sur la technologie, comme le Pygargue (Simon Maddicks), le Grizzly (Max Markham), Diamantin (Debbie Bertrand) et Scorcher (Steven Hudak), contribuant à l’exposition et la défaite par Fury d’une conspiration terroriste basée sur la technologie orchestrée par Lucia von Bardas. Sitwell supervisa également la poursuite par l’agent G.W. Bridge du justicier tueur Punisher (Frank Castle), permettant à Bridge d’opérer par des canaux non officiels pour expédier l’affaire.

 

Quand le politicien impitoyable et mentalement instable Norman Osborn reçut le contrôle des ressources de renseignement des Etats-Unis, il fit dissoudre le SHIELD et le remplaça par sa propre organisation, le HAMMER. Dugan, Jones, Sitwell et d’autres agents loyaux aux idéaux traditionnels du SHIELD quittèrent la compagnie et se regroupèrent à l’étranger en tant que nouveaux Commandos Hurlants, des mercenaires qui vendaient leurs services à des causes principalement honorables. Ils ont aidé depuis Fury dans son conflit continu avec le régime corrompu d’Osborn.

 

Description physique

 

Taille : 1m80.

Poids : 86kg.

Yeux : Bleus.

Cheveux : Blonds.

Peau : Blanche.

Traits particuliers : Aucun.

 

Pouvoirs et capacités

 

Intelligence : Instruit (niveau 3).

Force : Normale (niveau 2).

Vitesse : Normale (niveau 2).

Résistance : Normale (niveau 2).

Projection d’énergie : Nulle (niveau 1).

Aptitude au combat : Combattant expérimenté (niveau 4).

 

Pouvoirs physiques surhumains : Aucun.

 

Pouvoirs mentaux surhumains : Aucun.

 

Limites : Aucune.

Origine des pouvoirs surhumains : Inapplicable.

Autres capacités et talents spéciaux : Espion vétéran très talentueux, Jasper Sitwell a un entraînement et une expérience étendus en combat armé et à mains nues et reçut une note « extrêmement haute » en combat physique pendant son entraînement du SHIELD. Premier de sa classe en saut aérien et en survie sous-marine, il est un plongeur expérimenté. Il a été entraîné comme pilote et avait anciennement accès aux véhicules aériens avancés du SHIELD. Il est un conducteur automobile talentueux et étonnamment agressif. Innovateur mécanique doué, Jasper a aidé les scientifiques du SHIELD à développer des inventions perfectionnées. Tireur habile avec des armes à feu conventionnelles, il a également utilisé des armes de haute technologie du SHIELD. Possédant un brillant esprit analytique et des connaissances extrêmement étendues, Sitwell a souvent mené des briefings de haut niveau pour des officiers supérieurs et des associés importants du SHIELD. S’il a modéré sa verbosité caractéristique au cours des ans, il cède parfois délibérément à son bavardage comme moyen de distraire ou de frustrer les adversaires. Récemment considéré comme le meilleur interrogateur du SHIELD, il est également un formidable tacticien capable d’improviser au combat si nécessaire.

 

Grille de pouvoir

1

2

3

4

5

6

7

Intelligence

 

 

 

 

 

 

 

Force

 

 

 

 

 

 

Rapidité

 

 

 

 

 

 

 

Résistance

 

 

 

 

 

 

 

Projection d’énergie

 

 

 

 

 

 

 

Aptitude au combat

 

 

 

 

 

 

 

 

Bibliographie

 

Strange Tales #144 (mai 1966)

Rejoint le SHIELD, rencontre Nick Fury.

Strange Tales #145 (juin 1966)

Avec le SHIELD, contre Dredmund le Druide.

Strange Tales #146-149 (de juillet à octobre 1966)

Avec le SHIELD, contre l’AIM.

Strange Tales #150-157 (de novembre 1966 à juin 1967)

Avec le SHIELD, contre l’Hydra.

Sgt. Fury and His Howling Commandos Annual #3 (1967)

Aide les Commandos Hurlants.

Tales of Suspense #93-94 (de septembre à octobre 1967)

Vient aux Industries Stark.

Tales of Suspense #95-96 (de novembre à décembre 1967)

Aide Iron Man contre la Gargouille Grise.

Tales of Suspense #98 (février 1968)

Rencontre Whitney Frost.

Iron Man #6 (octobre 1968)

Sauve Whitney de l’Ecraseur.

Iron Man #7-8 (de novembre à décembre 1968)

Avec le SHIELD, contre la Maggia, échoue à capturer Madame Masque.

Iron Man #12 (avril 1969)

Trouve des preuves que Whitney est morte.

Iron Man #15-16 (de juillet à août 1969)

Contre la Licorne.

Iron Man #24 (avril 1970)

Réuni avec Whitney, découvre qu’elle est Madame Masque.

Iron Man #28 (août 1970)

Aux côtés d’Iron Man, contre le Contrôleur.

Iron Man #33-35 (de janvier à mars 1971)

Contre le Maître Espion et l’Espionnage d’Elite.

Iron Man #42 (octobre 1971)

Récupère de ses blessures.

Iron Man #96 (mars 1977)

Retourne en mission chez Stark, aide Iron Man contre Ultimo.

Iron Man #103-107 (d’octobre 1977 à février 1978)

Contre Midas.

Iron Man #113 (août 1978)

Quitte Stark International.

Nick Fury vs. SHIELD #1 (juin 1988)

Voit le SHIELD se retourner contre Fury.

Nick Fury vs. SHIELD #2 (juillet 1988)

Accepte de traquer Fury pour le SHIELD, remplacé par un LMV par le Deltite.

Nick Fury, Agent of SHIELD v.2 #44 (février 1993)

Endoctriné par l’Hydra, battu par Fury, déprogrammé.

Nick Fury, Agent of SHIELD v.2 #47 (mai 1993)

Retourne au service actif du SHIELD.

Secret War #1 (avril 2004)

Interroge le Pygargue.

Punisher War Journal v.2 #1 (janvier 2007)

Recrute G.W. Bridge pour traquer le Punisher.

 

Dessin : Carlo Pagulayan.

Sources : Nouveau Manuel de Fer #1 (juillet 2008), Nouveau Manuel Officiel de l’Univers Marvel A-Z Première #10 (novembre 2009).