Shocker

 

Données biographiques

 

Nom français : Le Shocker.

Vrai nom : Herman Schultz.

Autres pseudonymes actuels : Aucun.

Anciens pseudonymes : Aucun.

Identité : Connue des autorités.

Occupation : Cambrioleur, tueur à gages, criminel professionnel.

Statut légal : Citoyen des Etats-Unis avec un casier judiciaire.

Lieu de naissance : New York, New York.

Etat civil : Célibataire.

Parents connus : Mère non identifiée (décédée), père non identifié, Martin Schultz (frère, décédé), ex-femme non identifiée.

Confidents connus : Aucun.

Alliés connus : Les Maîtres du Mal, le Caméléon, Hammerhead.

Ennemis principaux : Spider-Man, les Vengeurs, Electro.

Affiliation : Ancien membre des imitateurs des Défenseurs, des Maîtres du Mal, des Sinistres Sept, des Industries Hammer, des Sinistres Douze, des Sinistres Six, du Syndicat Sinistre et de l’armée du Capuchon.

Base d’opérations : New York.

Education : Abandon au lycée.

Première apparition : The Amazing Spider-Man 46 (mars 1967).

Origine : The Amazing Spider-Man 46 (mars 1967).

 

Histoire : Herman Schultz abandonna le lycée et se maria dans son adolescence. Après un divorce rapide, il devint un cambrioleur sans succès avec une aptitude pour le travail avec des outils. Pendant sa troisième peine de prison, Schultz fut assigné à l’atelier de la prison, période pendant laquelle il devint déterminé à développer un outil qui ouvrirait tout coffre rapidement et silencieusement. Utilisant des pièces volées, il construisit un prototype qui produisait des ondes vibratoires pour défoncer toute porte et il l’utilisa pour s’échapper. Il fut presque tué par le retour des ondes de choc et, une fois dans son propre atelier, il créa un uniforme spécial de tissu doublé de mousse pour absorber les vibrations. Il plaça des unités de vibro-chocs sur ses poignets pour les activer par contrôle des pouces et se nomma le Shocker. Le Shocker commença sa carrière en cambriolant un bureau, où il rencontra pour la première fois et défit Spider-Man (Peter Parker). Leur combat suivant prit place dans une banque, où Spider-Man défit le criminel, en utilisant sa toile pour empêcher Schultz de plier ses pouces pour activer les unités de vibro-chocs. Il remit le Shocker à la police. Libéré sur parole, le Shocker vola une tablette de pierre antique volée précédemment par le Caïd dans la maison du capitaine de police George Stacy. Quand le Shocker tenta de la vendre, il découvrit qu’elle était trop « chaude » pour être écoulée par des canaux normaux et tourna donc ses énergies vers le braquage d’un véhicule blindé après avoir confié la tablette à sa petite amie. Dans le combat qui suivit, Spider-Man utilisa sa toile pour aveugler Schultz, puis il le frappa de toutes ses forces, confiant que le coup serait réduit par la protection vibratoire du Shocker. Pendant que Schultz était en prison, l’homme de main de la Maggia Michael « Homme-Montagne » Marko vola la tablette. Des mois plus tard, ayant échappé à nouveau de prison, le Shocker s’embarqua sur un plan pour extorquer un million de dollars à New York. Coupant plusieurs jonctions de câbles électriques sous les rues, il plongea dans le noir des pâtés de maisons spécifiques pour épeler son pseudonyme, prouvant ainsi son pouvoir. Il menaça ensuite de plonger toute la métropole dans le noir si on ne lui versait pas le montant spécifié. Quand le maire refusa, il attaqua la centrale électrique du Queens, où il fut défait quand Spider-Man bloqua ses unités de vibro-chocs sur la position allumée. Le recul envoya Schultz à travers les murs, l’assommant et épuisant les unités.

 

Cherchant la force dans le nombre, le Shocker rejoignit un groupe de vilains s’appelant « les Défenseurs » pour attaquer Wall Street. Pendant que ses camarades combattirent les vrais Défenseurs, le Shocker força un agent de change à faire des opérations boursières en son nom, lui rapportant un million de dollars, même si la Valkyrie (Brunhilde), furieuse, envoya bientôt le Shocker dans la mer. Après que son petit frère Martin se suicida, le Shocker s’échappa de prison, espérant assister à ses funérailles, mais Spider-Man convainquit Schultz de retourner volontairement en prison, planifiant de se repentir plutôt que de finir comme Martin. Le génie criminel Tête d’Œuf (Elihas Starr) aida le Shocker à s’échapper à nouveau afin qu’il pût rejoindre ses Maîtres du Mal avec l’Homme Radioactif, le Requin Tigre (Todd Arliss), Opale (Karla Sofen) et le Scarabée (Abner Jenkins). Ils furent tous engagés pour réaliser des tâches subalternes et acquérir des équipements précieux nécessaires pour les plans criminels de Tête d’Œuf. Tête d’Œuf envoya les Maîtres pour attaquer le tribunal où Henry Pym, anciennement le Vengeur appelé Pourpoint Jaune, était jugé pour trahison. Pym devait être impliqué dans l’évasion et forcé de travailler avec Tête d’Œuf. Une bataille avec les Vengeurs suivit, le Shocker fut capturé par Œil de Faucon (Clint Barton) et une suggestion post-hypnotique implantée par Tête d’Œuf le poussa à incriminer encore plus Pym. Finalement, le complot fut découvert et Pym fut sauvé et renvoyé au tribunal. Le Shocker fut à nouveau emprisonné. Sa confiance en lui considérablement ébranlée, Schultz s’échappa et s’établit comme tueur à gages basé dans le South Bronx. Il fut engagé par un industriel nommé Simon Steele, en réalité le criminel de guerre nazi Baron Von Lundt, pour tuer le vieil adversaire de Von Lundt, le vieux mercenaire Dominic Fortune. Le Shocker espérait prouver ses talents en tuant Fortune et Spider-Man, retrouvant ainsi sa confiance en soi et collecter un bonus assez considérable. Il piégea Fortune à l’aéroport international Kennedy, uniquement pour faire face à Spider-Man. Spider-Man découvrit qu’après ses défaites passées, le Shocker avait construit ses unités de vibro-chocs dans son uniforme entier et n’avait pas besoin de ses unités de poignets. Le Shocker prit le dessus et seule l’intervention opportune de Fortune sauva Spider-Man, qui déchira en morceaux l’uniforme entier et remit le criminel à la police. Le Shocker avait enregistré son accord avec Steele afin de le faire chanter, mais Steele détruisit son appartement et les bandes avec lui. Schultz commit par la suite une série de cambriolages en utilisant des plans de Senseur Sécurité, faisant accuser par inadvertance Electro (Max Dillon), qui avait également obtenu les plans de Senseur, pour les crimes. Furieux, Electro vainquit Schultz au combat et vola son butin, mais il tomba directement sur Spider-Man pendant que le Shocker s’enfuit. Parmi les nombreux petits super vilains poussés à attaquer les Quatre Fantastiques par le Chargeur d’Emotions du Docteur Fatalis (Victor von Fatalis), Schultz fut facilement maîtrisé par la Torche (Johnny Storm) et Miss Chose (Sharon Ventura). Il s’échappa à nouveau, mais changer de territoire criminel pendant la conspiration des « Actes de Vengeance » l’opposa au Rhino (Aleksei Sytsevich) et à Hydro-Man. Spider-Man, temporairement amplifié par l’Uni-Pouvoir, les défit facilement les trois.

 

Après avoir survécu de justesse à une tentative d’assassinat du tueur de vilain Scourge, Schultz essaya de cambrioler une collecte de fonds et fut emprisonné. Il commença à avoir des attaques d’anxiété, craignant la mort des mains du Punisher (Frank Castle), de Spider-Man et spécialement de Scourge. Le Caïd (Wilson Fisk) engagea Schultz pour aider Boomerang (Fred Myers) à s’évader de prison depuis l’intérieur, mais une fois que les deux s’échappèrent, ils furent entraînés dans un complot de vengeance contre le Scarabée par Leila Davis, veuve du Ringer (Anthony Davis). Schultz perdit bientôt ses nerfs et quitta le groupe, mais il tomba presque immédiatement sur Spider-Man. Terrifié, le Shocker prit le meilleur sur le tisseur, mais il fut pourchassé par Scourge (en réalité un imitateur engagé par le Caïd). Après une défaite humiliante contre Firestar, le Shocker vola de l’équipement pour améliorer son armement, espérant tuer Scourge pour se sauver. Quand Spider-Man intervint, cependant, les nouvelles armes explosèrent, tuant presque Schultz. Le Shocker rejoignit de nouveaux Maîtres du Malmenés par le Docteur Octopus (Otto Octavius), qui cherchèrent à piller le quartier général des Vengeurs. Les Gardiens de la Galaxie de la Réalité-691 déplacés dans le temps défirent la majorité de ces Maîtres, mais le Shocker et quelques autres pénétrèrent dans le bâtiment. Quand des doubles de la Dimension des Manifestations servant le Mage (le côté maléfique d’Adam Warlock) les attaquèrent tous, les Gardiens et les Maîtres joignirent leurs forces assez longtemps pour défaire les doubles sanguinaires. Le Docteur Octopus essaya de continuer son attaque après ça, mais le Shocker et ses coéquipiers restants se retournèrent contre Octopus, qui fuit. Espérant vaincre ses peurs, Schultz utilisa des traitements expérimentaux pour obtenir des super pouvoirs vibratoires, mais ces capacités hors de contrôle détruisirent presque le Shocker et New York avant que Spider-Man et Night Thrasher (Dwayne Taylor) retournassent Schultz à la normale, sauvant sa vie.

 

Quand le clone de Spider-Man Kaine commença à assassiner des ennemis de Spider-Man, le Shocker rejoignit les Sinistres Sept du Super-Bouffon (Jason Macendale) pour le tuer préventivement, mais Spider-Man et Kaine défirent l’équipe. Plus tard, le Shocker fit équipe avec d’autres criminels, dont divers associé des Sinistres Sept et du Syndicat Sinistre, pour voler le squelette d’un clone de Spider-Man. Un nouveau Spider-Man (le clone Ben Reilly) et le flingueur connu sous le nom de Pro déjouèrent les vilains, qui furent arrêtés. Inspiré par une publicité nocturne, Schultz décida de reprendre sa vie en mains et conçut une nouvelle armure haute technologie. En la testant, il rencontra Spider-Man (Parker), qui avait des vertiges suite à une attaque de Morbius. Le Shocker permit au tisseur inoffensif de vivre, mais il promit de le tuer lors de leur prochaine rencontre. Les Amis de l’Humanité (AdH) anti-mutants engagèrent ensuite le Shocker pour tuer l’ancien membre Paul Stacy, qui s’échappa avec l’aide de Spider-Man. Le Shocker et l’autre agent des AdH Piégeur (Peter Petruski) les pourchassèrent et les capturèrent, mais avant que le Shocker ne pût porter le coup mortel, il fut rappelé par les AdH, qui avaient été intimidés par des agents de Norman Osborn. Peu après, Osborn engagea le Piégeur pour faire accuser Spider-Man de meurtre, puis il plaça une prime sur la tête de Petruski pour couvrir ses traces. Le Shocker essaya de collecter la prime, mais il fut défait par le Piégeur et Crépuscule (Peter Parker déguisé).

 

Le Shocker, le Constrictor et Jack O’Lantern (Steve Levins) furent engagés par le gangster Denis Golembuski pour protéger une cargaison de diamants illicites, confrontant le vilain néophyte Capuchon (Parker Robbins). S’échappant indemne pour une fois, Schultz fut engagé par les Industries Hammer et améliora son équipement, mais il se retrouva bientôt viré. Lui et l’autre ancien employé de Hammer Hydro-Man firent équipe pour un dernier coup avant de se retirer, cambriolant des coffres-forts, mais Spider-Man les contrecarra. Furieux, le Shocker surchargea ses gantelets, se blessant gravement et évaporant Hydro-Man. Après avoir récupéré, Schultz obtint une nouvelle armure du mécanicien criminel Bricoleur (Phineas T. Mason), qui poussa le Shocker et d’autres clients à combattre Nick Fury et divers super héros aux côtés de la terroriste latvérienne Lucia von Bardas. Elle essaya d’utiliser la technologie des vilains interconnectée par le Bricoleur en tant que bombe massive jusqu’à ce que l’agent du SHIELD Daisy Johnson la désactivât, laissant le Shocker et ses collègues vivants mais hospitalisés Sa confiance à nouveau secouée, le Shocker essaya sans succès d’acheter le symbiote Venom d’Eddie Brock et rejoignit ensuite les éphémères Sinistres Douze de Norman Osborn. Schultz fit plus tard équipe avec le Démon de la Vitesse (James Sanders) presque repenti pour voler une fortune en argent blanchi malgré l’interférence de l’associé de Sanders Blizzard (Donny Gill), mais le Démon de la Vitesse s’enfuit avec tout le butin. Les crimes suivants du Shocker menèrent à une série rapide de défaites contre Gravité (Greg Willis), Spider-Man, la Grande Roue et les Jeunes Vengeurs, plus des brèves périodes sans succès avec les hommes de main de M. Douleur (utilisant un équipement modifié du Consultant) et les Sinistres Six du Docteur Octopus. En assistant à la veillée de l’Homme aux Echasses (Wilbur Day), le Shocker fut parmi les criminels empoisonnés et victimes d’un attentat à la bombe par le Punisher, mais un traitement médical opportun sauva les vilains. Hydro-Man, Boomerang et le Shocker formèrent bientôt un nouveau Syndicat Sinistre, échappant à Spider-Man pendant le braquage d’une salle d’enchères grâce à l’intervention des agents de l’Initiative War Machine (James Rhodes) et Komodo (Melati Kusuma), qui essayèrent d’arrêter Spider-Man, mais les Araignées Rouges de l’Initiative (Michael, Van et Patrick) appréhendèrent le trio du Syndicat. S’échappant à nouveau de captivité, le Shocker fut engagé par le chef de la Maggia Bruno Karnelli pour truquer le procès d’un subalterne en tuant le jury entier. Le Shocker essaya de détruire leur wagon de métro, mais grâce à l’intervention de Spider-Man, Schultz se retrouva piégé sous terre avec eux. Il fut forcé de travailler avec Spider-Man pour mener le jury en sécurité, mais il doubla le héros pour couvrir sa propre fuite. Le Shocker et Boomerang découvrirent plus tard le corps du Bookmaker, qui avait été assassiné par l’officier de police Al O’Neil, et appelèrent anonymement la police.

 

Note : Herman Schultz ne doit pas confondu avec le mutant Shocker.

 

Description physique

 

Taille : 1m75.

Poids : 79kg.

Yeux : Bruns.

Cheveux : Bruns.

Peau : Blanche.

Traits particuliers : Aucun.

 

 

 

 

 

 

 

Pouvoirs et capacités

 

Intelligence : Instruit (niveau 3).

Force : Le Shocker possède la force normale de son âge, de sa taille et de sa stature qui s’engage dans un exercice modéré. Amplifié par ses unités de vibro-chocs, le Shocker est capable d’assommer une personne avec une force surhumaine, comme Spider-Man, et ses vibrations peuvent maîtriser même Miss Hulk. Ca ne se traduit pas dans la capacité de soulever plus de poids, cependant (niveau 2).

Vitesse : Normale (niveau 2).

Résistance : Surhumaine (niveau 5).

Projection d’énergie : Longue portée, longtemps, un seul type d’énergie (niveau 5).

Aptitude au combat : Familiarité basique avec des techniques de combat de rue (niveau 2).

 

Pouvoirs physiques surhumains : Aucun.

 

Pouvoirs mentaux surhumains : Aucun.

 

Limites : Aucune.

Origine des pouvoirs surhumains : Inapplicable.

Autres capacités et talents spéciaux : Aptitude au travail avec des outils.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grille de pouvoir

1

2

3

4

5

6

7

Intelligence

 

 

 

 

 

 

 

Force

 

 

 

 

 

 

 

Rapidité

 

 

 

 

 

 

 

Résistance

 

 

 

 

 

 

 

Projection d’énergie

 

 

 

 

 

 

 

Aptitude au combat

 

 

 

 

 

 

 

 

Equipement

 

Spécifications du costume : L’uniforme doublé de mousse du Shocker, qui contient sa propre batterie, absorbe toutes les vibrations et établit un bouclier vibratoire qui déviera les coups normaux et lui permettra de se libérer de tout emprise, même de celle de la toile de Spider-Man. Quand il prend un objet et active les vibrations, l’objet tombera en poussière. S’il tient un être humain, la victime souffrira de blessures internes potentiellement mortelles.

Armement personnel : Les unités de vibro-chocs du Shocker agissent comme une arme à air comprimé à pompe, créant une série de souffles d’air à haute pression en succession rapide qui résulte en une série d’impacts puissants. Ces impacts, jetés à distance, créent des vibrations destructrices qui feront s’écrouler du béton solide et causeront des dommages importants au corps humain et à ses organes internes.

Armement spécial : Aucun.

Autres accessoires : Aucun.

Moyen de transport : Divers.

 

Bibliographie

 

The Amazing Spider-Man #46 (mars 1967)

Rencontre pour la première fois Spider-Man.

The Amazing Spider-Man #72 (mai 1969)

Vole une tablette de pierre antique.

The Amazing Spider-Man #151 (décembre 1975)

Tente d’extorquer un million de dollars à la ville de New York.

Defenders #64 (octobre 1978)

Manipule les marchés, gagne un million de dollars.

Avengers #228 (février 1983)

Rejoint les Maîtres du Mal, combat les Vengeurs.

Web of Spider-Man #10 (janvier 1986)

Engagé par le Baron Von Lundt pour tuer Dominic Fortune.

Spectacular Spider-Man #157 (novembre 1989)

Engagé par le Caméléon et Hammerhead pour recruter Electro.

The Amazing Spider-Man #335 (juillet 1990)

Tente de voler la recette d’une levée de fonds caritative.

Deadly Foes of Spider-Man #1 (mai 1991)

Crise de confiance.

Amazing Spider-Man #364 (juillet 1992)

Commence à retrouver sa confiance.

Web of Spider-Man #109 (février 1994)

Acquiert temporairement des pouvoirs surhumains.

Spider-Man Unlimited #9 (mai 1995)

Rejoint les Sinistres Sept.

Spider-Man #83 (septembre 1997)

Confronte un Spider-Man inoffensif et le laisse partir.

Peter Parker: Spider-Man #51 (février 2003)

Viré par Justin Hammer, fait équipe avec Hydro-Man.

 

Dessins : Russ Stefans, John Romita, Keith Pollard, Kyle Hotz.

Sources : Manuel Officiel de l’Univers Marvel Edition De Luxe #11 (octobre 1986), Manuel Officiel de l’Univers Marvel Edition Master #15 (1992), Manuel Officiel de l’Univers Marvel : Spider-Man 2004 (août 2004), Nouveau Manuel Officiel de l’Univers Marvel A-Z TPB #10 (novembre 2009).